Attelée à la sauvegarde de centaines de variétés fruitières, Rétropomme est égale­ment soucieuse de partager avec le public les connaissances liées aux arbres et aux fruits. Morphologie, valeur gustative, période de maturité, comportement en culture consti­tuent autant de caractères utiles pour leur va­lorisation optimale. Chaque fruit possède des qualités qui le rendent unique et propre à une utilisation traditionnelle ou courante. A travers un travail d’étude des variétés, renouvelé de­puis de nombreuses années grâce au soutien de la Loterie Romande puis de la Confédé­ration, l’objectif de Rétropomme est de pro­poser à terme  un descriptif complet des 250 variétés locales conservées dans le verger éta­lon. Les personnes qui souhaitent planter une ancienne variété sont souvent empruntées devant le choix très large. Cette liste devrait permettre de faciliter la décision. Il regroupera un ensemble de fiches variétales établies après un travail de synthèse entre les données préexistantes et celles acquises par le travail d’observation de Rétropomme.

Afin de « lisser » la variabilité  naturelle, les observations sont répétées sur trois ans pour chaque variété. En effet, outre les difficultés liées aux capacités sensorielles diverses des observateurs, les fortes variations dans la pro­duction fruitière et dans les conditions clima­tiques d’une année à l’autre influencent les caractéristiques des fruits. Seul un travail de recoupement des données sur le long terme permettra d’affiner les études variétales et d’établir un descriptif précis.

Le travail de fond pour 2020 se focalisera prin­cipalement sur cet effort de synthèse et sur la réalisation de nouvelles observations de varié­tés encore peu décrites à ce jour. Certaines variétés précoces et éphémères nécessitent en effet une réactivité qui prend souvent au dépourvu les responsables alors occupés aux autres impératifs qui rythment les activités de Rétropomme.

 

C. Mimouni