• 032 724 61 92
  • info@retropomme.ch

Prune

Vous trouverez une sélection, non exhaustive, de notre collection,
nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,
Bulletin de commande PDF à télécharger et à remplir

Retropomme_Bulletin de commande 2018

Vous pouvez le transmettre par mail ou par fax,
Merci d’avance de bien inscrire le numéro de référence des arbres !

 



Prune Reine-Claude blanche: Ayent, Saxonne (VS) – R11000342

Variété retrouvée à Saxonne sur Ayent (VS). Le terme «  »Reine-Claude » » désigne des prunes généralement rondes et charnues. La blanche d’Ayent est très petite. Sa peau est jaune-vert et peut occasionnellement se teinter de rose au soleil. Elle est légèrement parfumée. La chair jaune est peu juteuse, très douce et sucrée. On lui reconnaît une saveur particulière. Les fruits se récoltent début septembre. L’arbre présente un port étalé. Il produit des branches souples et fortement ramifiées.

 

 

 

 


Prune Cendrier: Saint-Aubin – R11000307

Variété retrouvée à Saint-Aubin (NE), aussi appelée prune «  »Andrière » », à cause d’un certain Andrier qui serait à l’origine de la variété. Celle-ci est issue de l’hybridation entre la Bérudge et une prune de la région d’Agen. Fruit moyen, un peu allongé. Peau jaunâtre mouchetée de rose et voilée d’une pruine violacée. Elle est fine et satinée. La chair jaune est tendre, moyennement juteuse et fondante. Le fruit coupé dégage une odeur intense fruitée rappelant la noix de coco, arôme que l’on retrouve en bouche. Prune sucrée sans trace d’astringence. Très bon fruit de table qui s’apprête également en compote, tarte ou confiture. On la consommait jadis fraîche dans les Montagnes et le Seeland.

 

 

 


Prune Cocon de Caël: Salins – R11000324

Variété retrouvée à Salins (VS), mais probablement d’origine française: il existe une prune « Coco » en Haute-Saône. « Cocon » signifie oeuf. Fruit gros, cordiforme, avec un sillon bien marqué. Colorée de jaune verdâtre, cette prune est recouverte d’une pruine blanchâtre et se teinte parfois de rouge à l’insolation. Noyau ovale et pointu, présentant une surface rugueuse. Il se décolle assez bien de la chair. Le fruit coupé dégage une forte odeur fruitée. Sa peau lui confère une légère amertume. Chair vert-jaune, tendre, juteuse et assez fibreuse. La prune «Cocon de Caël» a un bon goût vanillé et sucré qui persiste longtemps en bouche. Elle se récolte à la fin du mois d’août.

 

 

 


Prune Tsevesque: Ayent, Luc – R11000347

Variété retrouvée à Luc sur Ayent (VS). On la cultive sous le nom de « Puneau de St-Aubin » entre Chabrey et Grandcour, sur la rive sud du lac de Neuchâtel. Fruit petit et ovale. La suture est peu ou pas marquée. Peau bleu foncé fortement pruinée et ridée sur les prunes mûres. Le noyau est proportionnellement grand par rapport au fruit. Il se détache facilement de la chair. Celle-ci est assez croquante et ferme, peu juteuse et moyennement fibreuse. Sa saveur est fruitée, moyennement sucrée et assez acide. Les fruits tombent au début du mois d’octobre. On les apprêtait traditionnellement avec du vin et de la cannelle. Conviennent également pour le séchage.